Expositions

Basic Extinct – Pierre Clement / Michele Gabriele- Galerie Silicone

Samedi 15 Décembre 2018 (l’expo dure jusqu’au 18 Février)

En approchant de la galerie Silicone d’Irwin Marshal, je suis toujours dans l’expectative de découvrir comment cette fois encore l’espace de la galerie a été réinventé. Jamais déçu : le sol en bois brulé qui nous plonge dans un univers fossilisé, les interstices entre les murs créés avec Muriel Rodolosse pour pénétrer dans une forêt, ou dernièrement le tracteur à l’entrée de la galerie réinventée avec Rémi Dupras….

Cette fois-ci Pierre Clément et son ami milanais Michele Gabriele nous projètent dans un imaginaire qui nous interroge. Où sommes nous ? Prêts pour le décollage ?

Whaou, je vois d’abord des têtes de dinosaures très réelles qui nous rappellent Hollywood et Jurassic Parc… puis une sorte d’Alien plus vrai que nature. Mais quelque chose cloche, sous une tête de tyrannosaure, nous trouvons des bouteilles de lave vaisselle, produit chimique qui a peut-être permis de produire cette tête. L’alien est équipé d’une gopro et semble se nourrir dans un bidon bleu de lave-glace.

Et en face… que vois-je ? Des fenêtres persiennes que l’on imagine donner sur la forêt amazonienne à l’heure préhistorique…
Ou plutôt des ouvertures non identifiées peintes et recouvertes d’un plexiglas sur lequel une carte se dessine… et autour plumes, os…
Ces persiennes semblent provenir en fait d’un espace originel et brut, directement connecté aux têtes préhistoriques imaginaires plus vraies que nature de son acolyte.

Et la magie de l’art opère: têtes préhistoriques et persiennes fonctionnent ensemble à merveille.

En revoyant sur mes photos les persiennes de Pierre Clément avec plus de recul que lorsque j’étais dans la galerie, elles sont incroyablement belles, comme une peinture augmentée ou plutôt une sculpture ready-made, à plusieurs sens et plusieurs niveaux. Ses oeuvres dégagent de la puissance et de l’équilibre. J’ai la même impression en admirant ces persiennes que lorsque j’ai découvert pour la 1ère fois les oeuvres « Photos radar » de Pierre Clément cette année à LaReserve.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :